Effet de mode, actuellement, Facebook est l'endroit où il faut être. Les jeunes y sont les plus nombreux, mais ils en sont également les premières victimes : harcèlement, injures, photos obscènes… Ils dévoilent leur vie privée, s'exposent parfois trop, sans prendre la mesure des risques de leur publication

 

48% des 8-17 ans indiquent avoir un compte sur Facebook. 88% d'entre eux n'hésitent pas à dévoiler des photos d'eux sur leur profil, 68% leur adresse mail, 27% leur adresse postale.

 

 

25% des jeunes utilisateurs de Facebook avouent avoir été victimes d'insultes et de rumeurs. Et plus d'un tiers ont déjà été choqués par des propos, des photos et des vidéos publiés sur le réseau.

 

 

 

 sondage sur les élèves de l'isf:

par rapport au graphique, a l'école de l'isf, les filles et les garçons pensent que les reseaux sociaux sont dangereux notamment par rapport aux photos. D'ailleurs, le pourcentage par rapport aux photos est majoritaire chez les filles(29%) et les garçons (28%). Les filles comme les garçons sont victime d'harcèlement. Les garçons de l'isf sont moins touchés par l'harcèlement et cela est représenté par un pourcentage moins important (18%) par rapport aux filles (20%). Les filles et les garçons raconte leur vie privée sans etre conscient des dangers et donc beaucoup de filles comme les garçons pensent que les réseaux sociaux sont dangereux par rapport à la vie privée. Cela réprésente aussi un poucentage important(22% chez les garçons et 28% chez les filles).

 

 

Partagez votre site

nous sommes des élèves de 6ème agent d'éducation à la Sainte Famille d'Helmet. Nous avons décidé de proposer un sondage sur les réseaux sociaux dans le cadre du cours de math. et gestion.
Ce sujet nous à interressé car nous possédons tous les trois un compte sur au moins un réseau social.

 

Auteurs :


Sabria

Mehdi

Jonathan                                                          2013-2014