L'étude, commandée par le ministère de la santé est parue le 26 septembre 2011 et révèle que plus d'un demi-million d'Allemands seraient dépendants à internet. Un mal qui se traduit, selon les chercheurs, par une consommation moyenne de 4 heures du média internet chaque jour.

 

 

L'addiction à internet, finit par provoquer l'isolement et le repli social, cependant, elle n'est pas forcément considérée comme une maladie au sens commun du terme.

 

 

 Une étude SNCD menée en juillet révèle en effet que 68% des utilisateurs de Facebook se rendent sur le site au moins une fois par jour alors que ce chiffre chute à 30% pour Twitter et en-dessous de 15% pour les autres réseaux sociaux. Même constat pour le temps passé sur le site : la communauté Facebook y passe en moyenne 52 minutes par jour alors que les personnes inscrites sur Twitter n'y passent que 25 minutes par jour.

 

 Les jeunes sont  fortement concernés par la question de la dépendance des réseaux sociaux. L'étude du ministère de la Santé allemand révèle une dépendance aux réseaux sociaux très importante chez les jeunes filles (77%) mais également chez les garçons (65%).

 

sondage sur les élèves de l'isf:

par rapport au graphique, le plus de temps passé par les filles et les garçons de l'isf sur les réseaux sociaux est de trois heures  (34%) mais en moyenne le temps passée sur les réseaux sociaux est de cinq heures.  Dans l' étude allemande, la moyenne est de quatre heure.  On remarque que dans celle-ci et dans le sondage sur les élèves de l'isf, le temps  passée sur les réseaux sociaux est important. L'étude et le sondage montrent que les jeunes sont fortement dépendants aux réseaux sociaux.  Pour les garçons, le temps maximum passée sur les réseaux sociaux  est aussi d'une heure (34%).

 

 

 

Partagez votre site

nous sommes des élèves de 6ème agent d'éducation à la Sainte Famille d'Helmet. Nous avons décidé de proposer un sondage sur les réseaux sociaux dans le cadre du cours de math. et gestion.
Ce sujet nous à interressé car nous possédons tous les trois un compte sur au moins un réseau social.

 

Auteurs :


Sabria

Mehdi

Jonathan                                                          2013-2014